blandine sankaraFin mars 2017 se sont tenues à Lorient les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM organisées sur l'initiative de Igalan, membre de la CASI, co-portées par la CASI et coordonnées par un comité de pilotage réunissant des acteurs majeurs de la lutte anti Ogm.. Trois journées de conférences, d'ateliers et de débats autour de l'agro-écologie, de la souveraineté alimentaire, et plus généralement des alternatives aux organismes génétiquement modifiés. Une manifestation qui s'inscrit dans une dynamique de lutte contre Monsanto, Bayer et les autres multinationales de l'agrochimie. Des représentants d'une trentaine de pays du monde entier se sont réunis afin de faire converger leurs actions et ainsi organiser la résistance. Parmi ces représentants, Blandine Sankara, soeur de Thomas Sankara nous parle de son engagement pour la souverainté alimentaire au Burkina Faso et des leviers d'actions .

lilia ghanemFin mars 2017 se sont tenues à Lorient les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM organisées sur l'initiative de Igalan, membre de la CASI, co-portées par la CASI et coordonnées par un comité de pilotage réunissant des acteurs majeurs de la lutte anti Ogm.. Trois journées de conférences, d'ateliers et de débats autour de l'agro-écologie, de la souveraineté alimentaire, et plus généralement des alternatives aux organismes génétiquement modifiés. Une manifestation qui s'inscrit dans une dynamique de lutte contre Monsanto, Bayer et les autres multinationales de l'agrochimie. Des représentants d'une trentaine de pays du monde entier se sont réunis afin de faire converger leurs actions et ainsi organiser la résistance. Parmi ces représentants, Lilia Ghanem, Libanaise et membre de l'association Ecologia évoque les actions de préservation des semences mises en place au Proche Orient.

nina hollandFin mars 2017 se sont tenues à Lorient les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM organisées sur l'initiative de Igalan, membre de la CASI, co-portées par la CASI et coordonnées par un comité de pilotage réunissant des acteurs majeurs de la lutte anti Ogm.. Trois journées de conférences, d'ateliers et de débats autour de l'agro-écologie, de la souveraineté alimentaire, et plus généralement des alternatives aux organismes génétiquement modifiés. Une manifestation qui s'inscrit dans une dynamique de lutte contre Monsanto, Bayer et les autres multinationales de l'agrochimie. Des représentants d'une trentaine de pays du monde entier se sont réunis afin de faire converger leurs actions et ainsi organiser la résistance. Parmi ces représentants, Nina Holland est venue de Belgique au nom de  l'association Field Liberation Mouvement, afin d'aborder la notion des abres ogm cachés, des champs de Peupliers OGM financés par l'Etat Belge et destinés à produire de l'éthanol.

OUMY SECKOumy Seck est responsable et représentante de l’association sénégalaise à Thiès, le Centre d’Ecoute de d’Encadrement pour un Développement Durable (CEEDD). Elle est venue faire une tournée en France et en Bretagne à l’occassion du Festival AlimenTerre et vient témoigner des actions mises en place par le CEEDD : Amélioration des conditions de vie des personnes les plus vulnérable grâce à l’autonomisation des femmes et des jeunes, notamment avec son programme de micro-jardinage.

Dans cette vidéo, Oumy Seck nous parle plus en détails de ce programme de renforcement de l’agriculture urbaine dont 360 femmes bénéficient actuellement.

Voir la vidéo