Menu Fermer

Randonner en Bretagne : parcours classiques et insolites

Randonnée en bretagne

Parfois délaissée au profit des massifs montagneux du pays que sont les Alpes et les Pyrénées, la Bretagne n’a pourtant rien à envier à ces dernières en matière de sentiers de randonnée. Avis aux marcheurs et aux vacanciers : de nombreux trajets s’offrent à quiconque désire explorer la région armoricaine !

Où aller pour randonner en Bretagne ?

Chacun des départements de la région Bretagne dispose d’itinéraires intéressants. Il y a l’embarras du choix, et c’est tant mieux ! Du Finistère aux Côtes-d’Armor, du Morbihan à l’Ille-et-Vilaine, les bons plans ne manquent pas pour égayer un séjour. Cerise sur le gâteau, les dénivelés ne représentent pas de grande difficulté, même pour des marcheurs occasionnels. L’idéal pour découvrir ce que la Bretagne a de meilleur parmi ses paysages et son littoral.

Sentiers de marche

En dehors du GR34 et du légendaire Sentier des Douaniers, bon nombre de circuits de randonnée bretons se situent sur des pointes, des caps ou des îles, dont on longe les côtes en un beau face à face avec l’Atlantique. L’élément aquatique et sa lisière avec l’Europe sont à l’honneur, ce qui offre des panoramas au caractère minéral prononcé et des jeux de lumière souvent à couper le souffle. Les rades et les ports bretons égayent à intervalles réguliers les itinéraires, ce qui est parfait pour se ravitailler ou s’octroyer une pause.

Les îles à visiter en Bretagne

À quelque distance du littoral, beaucoup d’îles attendent d’être explorées, dont 7 incontournables pour la randonnée. Ainsi, l’île de Bréhat (surnommée l’île aux fleurs), à une quinzaine de minutes en bateau depuis le continent, expose une végétation abondante et exotique due à un microclimat généreux ; l’idéal pour une promenade à la journée. L’île aux Moines (la plus vaste du golfe du Morbihan) offre de nombreux points de vue et des monuments archéologiques propices à ravir les amateurs d’histoire. Non loin, l’île d’Arz est un pittoresque joyau d’insularité, dont la nature préservée a gardé tout son côté sauvage. L’île Grande, particulièrement facile à explorer, bénéficie en son centre d’un point de vue exceptionnel. L’île de Batz alterne plages de sable fin et côtes rocheuses, avec un sens marqué du contraste visuel. Accessible à marée basse, l’île Berder abrite la réserve ornithologique des Marais de Pen en Toul et maints points d’observation sur les îlots alentour. Quant à l’île de Houat, si sa beauté attire tous les étés les touristes, elle révèle son vrai visage une fois le calme de l’hiver venu.

Randonner dans l’intérieur des terres en Bretagne

L’itinéraire des 11 écluses et des 7 moulins de Hédé invite à flâner sur les berges du canal d’Ille et Rance, avec la possibilité d’admirer les allées et venues des bateaux d’une section à la suivante grâce aux ingénieux dispositifs qui émaillent le canal. Toujours dans le registre fluvial, les alentours de la rivière du Bono offrent de nombreux sentiers, notamment depuis la chapelle de Becquerel et depuis la baie de Kerdrean — sans oublier celui des deux rivières (Auray et Sal) et son cimetière de bateaux photogénique. Pour les amateurs de points de vue en hauteur, les sentiers des monts d’Arrée par la tourbière du Yeun-Elez sont un passage obligé. Les fans de Gauguin seront ravis de marcher sur ses traces entre les arbres du bois d’Amour et au bord de l’Aven, tandis que les curieux du néolithique et de ses monuments privilégieront les Alignements de Kerzerho.

Randonner sur le littoral de Bretagne

Impossible de faire l’impasse sur les sentiers côtiers pour randonner en Bretagne. Pléthore d’entre eux se sont imposés comme des classiques auprès des visiteurs et des habitants de la région.

Incontournable, le circuit de la côte de granit rose (qui s’étend de Trébeurden à Paimpol et débute à Ploumanac’h) révèle une configuration géologique qui n’existe qu’en trois lieux au monde : en Bretagne, en Corse et en Chine. Du côté des presqu’îles, celle de Crozon avec les pointes de Pen Hir, Tourlinguet et Grand Gouin rivalise avec la presqu’île de Quiberon, dont les falaises abritent un itinéraire mythique pour les randonneurs amateurs de contemplation maritime. La célèbre pointe de Pen Hir se laisse approcher grâce au tour de Camaret. Enfin, classique parmi les classiques, le sentier qui va de la pointe du Raz à la pointe du Van et la baie des Trépassés ne manque jamais d’émerveiller les marcheurs.

Bien préparer sa randonnée en Bretagne

Bretagne ou massif alpin, même combat ? Tous les randonneurs l’affirment : ce n’est pas tant le lieu qui contraint les marcheurs que les conditions météo. Les circuits de marche en Bretagne sont généreux en belvédères depuis lesquels contempler la côte, néanmoins ils nécessitent un minimum de matériel pour être arpentés dans la joie et la bonne humeur.

Ainsi, une paire de chaussures correcte est indispensable pour chacune des randonnées citées plus haut. De même, des vêtements à la respirabilité éprouvée et capables de sécher vite sont l’assurance de marcher avec tout le confort possible. Sans aller jusqu’à recommander le ciré jaune de marin breton, nous suggérons de disposer d’une veste prévue pour contrer aussi bien le légendaire crachin breton que le vent du large. Enfin, pour peu que le soleil fasse des siennes, il est conseillé de s’appliquer régulièrement de la crème solaire afin de ne pas brûler tout au long de la journée.

Et vous, quelle est votre randonnée en Bretagne favorite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *