Menu Fermer

Explorer la Bretagne : Sarzeau et le château de Suscinio

Chateau de Suscinio

Vous désirez passer vos vacances ou un week-end en Bretagne hors des sentiers battus ? Alors Sarzeau et ses environs ont tout ce qu’il faut pour vous séduire !

La ville de Sarzeau

Nommée Sarzhav en breton, Sarzeau est la ville principale de la presqu’île de Rhuys, celle-là même qui ferme le golfe du Morbihan à l’est. Loin d’être anecdotique, elle jouit d’un littoral de 65 kilomètres, soit l’un des plus étendus de la région, mais également l’un des plus pittoresques.

Au nord, du côté du golfe, la côte révèle une structure déchiquetée aux multiples variations et criques isolées, qui change au gré des marées. Les marais et les grèves sont légion dans ce secteur, tout comme les hameaux charmants qui tutoient les exploitations ostréicoles. Quant au sud, qui fait face à l’océan Atlantique, il est égayé de plages de sable blanc que délimitent des pointes rocheuses. L’idéal pour les amoureux d’embruns, de territoires contrastés et de photographie !

Le château de Suscinio, lieu historique de Bretagne

Nonobstant la beauté de la presqu’île de Rhuys, Sarzeau a gagné sa réputation avant tout grâce au château de Suscinio. Ancienne résidence de chasse des ducs de Bretagne, il s’agit d’un des édifices les plus fascinants de la région. Les amateurs d’histoire apprécieront à coup sûr de partir à sa rencontre.

Vénérable forteresse construite entre marais et océan entre le 13e et le 15e siècle par les ducs de Bretagne, le château de Suscinio allie un aspect imposant aux finesses d’une résidence de loisirs. Le pavement médiéval, l’un des rares à avoir été conservé en Europe, en est l’illustration la plus brillante. En effet, les souverains de la région se plaisaient à y venir pour chasser dans la forêt voisine, qui recouvrait la majorité de la presqu’île à l’époque. Au fil des siècles, le château sera abandonné, à tel point que, durant la révolution, il est vendu à un marchand dont les profits proviendront de la vente de ses pierres, parmi lesquelles il piocha comme s’il s’agissait d’une carrière… Pour ces raisons, Prosper Mérimée classera l’endroit en tant que ruines en 1840 au moment de l’ajouter aux monuments historiques. Depuis son rachat en 1965 par le Conseil Général du Morbihan, l’édifice a bénéficié d’un programme de rénovations intensif qui lui a redonné un semblant de superbe face aux méfaits du temps.

Les visites ont lieu toute l’année, et peuvent s’effectuer avec ou sans guide. Des animations et des spectacles sont accueillis dans la cour du château de Suscinio de façon régulière. Bon à savoir : les tarifs sont abordables, et font des réductions pour les familles et les groupes.

Que voir à proximité de Sarzeau

Il existe de nombreux centres d’intérêt aux alentours de Sarzeaux en dehors du château de Suscinio. Sous réserve d’être véhiculé, la région a beaucoup à offrir, avec cette prodigalité typiquement bretonne qui contribue à l’attrait de la Bretagne.

Patrimoine naturel

Les marais du Duer, d’anciens marais salants qui datent du 15e siècle et dont l’exploitation n’a cessé qu’en 1950 constituent un espace naturel protégé d’exception. Cette réserve ornithologique permet d’observer, depuis deux observatoires ouverts toute l’année, près de 160 espèces d’oiseaux, dont de nombreux migrateurs. La quiétude des oiseaux est garantie par un accès limité à certaines zones.

Durant la période estivale, Sarzeau propose différentes plages à ses visiteurs, notamment celles de Saint-Jacques, de Kerfontaine, du Roaliguen, du Beg Lann, de Suscinio et enfin la plage de Penvins. Les marcheurs ne seront pas en reste : la pointe de Penvins, une splendide petite presqu’île offre un merveilleux point de vue sur l’embouchure de la rivière Penerf et la chapelle Notre-Dame de la Côte qui orne son extrémité.

Patrimoine architectural à Sarzeau

Une fois que l’on a exploré le château de Suscinio, il existe bon nombre de châteaux et manoirs bretons à découvrir dans le voisinage, dont Truscat, Neret, Kergeortet ou Kerthomas. Notez que la plupart sont des propriétés privées, et sont donc fermées au public, néanmoins il demeure possible de chercher à les apercevoir en passant devant. Cela étant dit, le château de Kerlevénan, doté d’une belle architecture néoclassique italianisante, est accessible aux visiteurs de juillet à mi-septembre et saura en consoler plus d’un.

Au fond de la baie de Lindin, le moulin à marée du Lindin témoigne d’une époque où la puissance de l’océan était déjà exploitée pour fournir de l’énergie aux hommes et les nourrir. Il a été transformé depuis en habitation, néanmoins sa silhouette continue d’orner la côte de plaisante manière.

Pour les amateurs de ports, celui de Logéo est tout trouvé ! Certainement l’un des plus admirables de la presqu’île de Rhuyz, c’est un ancien port de commerce et de pêche devenu un port de plaisance. Il constitue une des escales de l’événement la Semaine du Golfe, dédié aux vieux navires. Si vous choisissez soigneusement la date de votre venue, vous pourriez avoir la chance de les contempler depuis les quais.

Enfin, que serait la Bretagne sans les mégalithes ? Ces derniers ne manquent pas dans les environs, dont deux classés monuments historiques : le dolmen de Lannek-er-Men et le menhir de Kermaillard. Incontournables, ils sont une étape obligée du visiteur de Sarzeau et de son histoire séculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *