Force est de constater que le développement des pays du Sud se heurte à des obstacles structurels dont les majeurs sont une inégalité d’accès aux ressources et des règles du commerce mondial qui ne leur laissent aucune marge de manœuvre.
Le commerce équitable est une réponse apportée à ces déséquilibres.
En octroyant aux producteurs du Sud une rémunération juste de leur travail (un prix d’achat unitaire supérieur au cours mondial), le commerce équitable leur permet de mieux faire face à leurs besoins mais aussi de dégager un surplus qu’ils investissent dans des projets collectifs à l’échelle de leur territoire.

Les acteurs bretons se mobilisent pour cette pratique et pour la deuxième année la CASI à procédé à leur recensement. Depuis un an, ce guide s’est enrichi de 13 structures : Armorice , Armor Lux, Artisanat SEL Montreuil sous Perouse, Association Rencontre Scolaire Nord Sud, CCFD, Comptoir Ethique et Solidaire, Conseil Général des Côtes D’Armor, Equicom, Esperanza, La CEV, Réseau Solidarité, Tri Martolod et On Equit.
En tout, 53 structures dont l’activité est fondamentalement liée au commerce équitable. 51% d’entre elles ont été créées après 2000. Sur les 50 structures formalisées statutairement, 4% sont des collectivités, 26% des sociétés et 70% des associations.

Téléchargement :

Catalogue des commerces équitables en Bretagne (.pdf)