Les acteurs bretons de la coopération et de la solidarité internationale

Nés aux lendemains de la deuxième guerre mondiale dans un esprit de rapprochement et de paix avec le peuple allemand, les première associations ont vu le jour sous forme de comités de jumelages. Ces comités se sont ensuite ouverts de façon plus générale à l'Europe de l'Est puis aux pays de l'hémisphère sud. Parallèlement, le statut d'ONG à vu le jour. 
D'autres acteurs sont ensuite apparus dans le champ de la coopération et de la solidarité. A la faveur des lois de décentralisation de 1982, et sans attendre la loi du 6 février 1992 relative à l’administration territoriale de la République, les collectivités locales qui accompagnaient depuis longtemps les associations sur le plan financier, ont saisi la capacité juridique à mener des programmes de "coopération décentralisée" qui leur avait été confiée pour multiplier les partenariats internationaux. A l'échelle
régionale, départementale ou locale, la carte de Bretagne comme la carte du monde sont aujourd'hui tissées de liens de coopération entre collectivités.
De son côté, le secteur de la formation a lui aussi intégré l'ouverture internationale comme activité éducative. Les écoles, collèges, lycées et universités bretons sont particulièrement actifs non seulement dans la mobilité européenne mais aussi dans les échanges avec les pays du Sud. Stages et voyages d'études à l'étranger sontaujourd'hui courants, en Bretagne plus qu'ailleurs.
Certains dirigeants d'entreprises ou comités d'entreprise ont intégré dans leur activité les questions de mondialisation sous une forme originale. Lobodis à Trégueux (22), Armor Lux à Quimper (29), la Coopérative
Even (29) ou OTIMA à Fougères (35) sont autant d'entreprises qui ont innové dans ce sens, jusqu'à être précurseurs en France.
Les coopérations menées par les établissement hospitalier ainsi que les IFSI ont également gagné en envergure (Brest et Lannion notamment) et sont essentiellement tournées vers des actions de formation, de transfert d'ingenierie et d'échange d'étudiants. Les échanges d'étudiants sont également un domaine de prédilection des établissements d'enseignement supérieur qui peuvent être accompagnés financièrement par le Conseil Régional dans ce cadre.
 

En 2005, sur l'initiative de la Région Bretagne, ABCIS ,plate-forme informelle et multipartenariale des acteurs de la coopération internationale et de la solidarité en Bretagne est créée à l'issue des Assises régionales de la Solidarité Internationale, qui se sont tenues à Lorient, en juin 2005.

C' est un lieu de rencontres et de propositions pour la mise en œuvre d'actions concertées, entre les différents acteurs bretons de la solidarité internationale.

Les membres d'ABCIS

Les collectivités

  • Le Conseil régional de Bretagne
  • Le Conseil économique et social régional
  • Les Conseils généraux des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille et Vilaine, de Loire-Atlantique et du Morbihan
  • l' ARIC, Association Régionale d'Information des CollectivitésTerritoriales

Le secteur associatif

  • CASI -Bretagne

Les migrants

  • Collectif Breizh-Afrika

Le secteur de l'éducation

  • Le Comité régional des jeunes
  • Le Délégué académique aux relations internationales et à la coopération (DARIC)
  • Le responsable du service de la formation agricole à la DRAF
  • Les clubs UNESCO

Enseignement supérieur

  • Agrocampus de Rennes

Santé

  • Ecole nationale de la santé publique (ENSP)
  • Hôpital de Lannion
  • Hôpital de Lamballe

Le monde de l'entreprise

  • Lobodis

Le secteur de la culture

  • Festivals engagés dans une démarche Agenda 21

Le milieu du sport

  • Comité régional olympique et sportif –CROS

L'action de la CASI au sein d'ABCIS

Les actions de formation

Le 22 avril 2006, CBCI et la CASI Bretagne ont organisé une journée, à Loudéac, intitulée « Acteurs publics, entreprises, associations : quelles cohérences dans la solidarité ? ». 

Suite aux universités d'été de l'eau de septembre 2006, à Guidel, la CASI , CBCI , l'ARIC et pS-eau ont réalisé des temps d'échange autour du 1% solidarité-eau en 2007 et 2008. Les enseignements de ce « tour de Bretagne » ont été présentés dans le cadre des Assises de 2009.

La CASI,  le Département d'Ille et Vilaine et l'association morbihannaise ABADAS ont contribué à l'organisation d'une journée consacrée à la filière laitière en Afrique le 14 avril 2011.

La communication régionale autour de la Semaine de la Solidarité internationale

Depuis 2009, la CASI coordonne au niveau régionale une campagne de communication (Affiche Decaux 120*176) rendue possible par la mutualisation des moyens des membres d'ABCIS: mise à disposition par les collectivités de leur réseau, de leur service "communication", de leur prestataire "impression" et contribution financière de la CASI et des acteurs associatifs. Plus d'infos sur la campagne

Les Assises

Tant sur le fond que sur la forme, la CASI s'implique largement dans l'organisation des Assises régionales qui se tiennent tous les deux ans depuis 2005, sur l'initiative de la Région Bretagne