arton2308-2ped21-59566Du 6 au 9 juillet 2016, Besançon recevra la 9ème édition de l’UESI mais aussi la 1ère édition de l’Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale, organisées par le CRID en partenariat avec ATTAC et accueillies en région par RéCiDev

Lors de ces Journées, les organisations qui le souhaitent pourront organiser des ateliers liés au thème transversal de l’Université d’Eté. Deux après-midi d’ateliers seront prévus et devront être organisés de manière conjointe par trois organisations ou plus, pour favoriser des approches complémentaires, décloisonnées sur un même thème. Les ateliers pourront avoir différents objectifs : temps d’échanges sur des expériences, débats sur des enjeux clés, de production sur des analyses partagées, etc.

Par amadine Cailhol , 27août 2014, Libération. Omar Esparza Zarate n’a pas choisi le zapatisme. Il en a hérité. De ses grands-pères, d’abord. Un révolutionnaire de la première heure d’un côté, un paysan mort assassiné de l’autre. D’Emiliano Zapata, bien sûr, et de son projet de réforme agraire visant l’expropriation des grandes exploitations et la restitution des champs aux populations indiennes. «Un symbole de la terre et de la démocratie.» De l’armée zapatiste de libération nationale, enfin, celle qui s’est insurgée le 1er janvier 1994 alors que l’Accord de libre-échange nord-américain entrait en vigueur. «Ce jour-là, nous avons vraiment cru que cela allait changer le monde», s’émeut le militant mexicain qui n’avait alors que 17 ans. Vingt ans plus tard, la «charge idéologique mais aussi politique» demeure chez ce convaincu qui, sans jamais prendre les armes, a épousé la cause.

Omar Esparza était invité par Madeleine Corre, présidente de Peuples solidaires Saint-Pol-de-Léon à l'université d'été de la solidarité internationale du CRID en juillet dernier à Rennes. A cette occasion, il a été interwievé par Marie Emmanuelle Grignon, de Eco-bretons.info.

Par Marie-Emmanuelle Grignon, publié sur Eco-bretons.info. Suite de notre série d'articles consacrée à la solidarité internationale avec un focus sur le Centre de Recherche et d'Information pour le Développement (le Crid). Créé en 1976, le collectif fédère une cinquantaine d'acteurs nationaux oeuvrant dans le domaine de la solidarité internationale.

Parmi ses missions figurent la mobilisation des acteurs, la formation des millitants, salariés et bénévoles, la participation aux forums sociaux mondiaux, ainsi que l'organisation de l'Université d'Ete de la Solidarité Internationale, événement durant lequel nous avons rencontré Bernard Salamand, président du Crid, qui nous explique tout sur ce collectif.

 

altermondes bretagneComme en 2012 à Lyon, l’équipe d’Altermondes est présente à l’Université d’été.

C’est en partenariat avec les conseils généraux d’Ille-et-Vilaine, Côtes d’Armor et Finistère que le journal a invité neuf jeunes bretons, entre 18 et 25 ans, sans expérience dans le journalisme à devenir les reporters de l’évènement. Ils ont produit un journal quotidien de quatre pages distribué chaque matin.

Article paru dans Politis n° 1252 du jeudi 9 mai 2013, par Nathalie Péré-Marzano, déléguée générale du Crid, appelle à une rénovation plusmarquée de la politique de développement.