La CASI-Bretagne : Coordination d'Associations de Solidarité Internationale en Bretagne est le réseau régional breton des associations de solidarité internationale.

Premier collectif créé en France, il a vu le jour en 1992, année de création des conseils régionaux,avec une compétence "coopération internationale".
Représentant des ASI bretonnes dans les instances régionales (ABCIS, CESER, CPCA), relais des dynamiques nationales (CRID, Semaine de la Solidarité International), animateur de réseau (formation, information), la CASI se donne pour mission de rendre visible en Région la dimension internationale de la solidarité et de promouvoir les initiatives de ses acteurs au Nord comme au Sud.
Suscitant et alimentant des alliances au niveau régional (Rectorat, collectivités territoriales, acteurs de l'ESS, acteurs du développement durable), la CASI accompagne ainsi ses membres dans le but de mieux faire connaître les enjeux Nord Sud.

La Coordination s'est fixée les objectifs suivants :

  • Favoriser l’information mutuelle, l’échange et la communication entre groupes et associations
  • Peser, avec d’autres partenaires, sur les décisions à caractère économique et culturel, prises au niveau régional, qui ont des implications dans les Pays du Sud
  • Défendre les intérêts des ASI bretonnes auprès des interlocuteurs politiques 

Pour mener à bien ses missions la CASI a développé divers outils:

  • Une lettre d'information électronique
  • Un site internet participatif alimenté par et pour les ASI Bretonne et qui intègre une plate forme collaborative
  • L'organisation et/ou la co-organisation de temps forts régionaux
  • La production d'analyses et d'états des lieux sur la solidarité internationale en région, les acteurs, les actions
  • L'implication dans l'identification des associations de solidarité internationale régionale
  • L'implication dans des projets de développement opérationnels

Forte de 45 à 50 membres dont 6 collectifs (ou assimilés) départementaux ou régionaux, la CASI reste en alerte sur les réalités du territoire bretons et des acteurs qui le composent afin de faire évoluer ses missions en fonction des besoins exprimés.