amar1AMAR organisait fin septembre ses 30 ans d'existence. 7 collgués brésiliens étaient invités, l'occasion de ses mobiliser sur la campagne "ele nao" (pas lui) visant le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro à l'élection présidentielle au Brésil.

Le profil des partenaires et les projets

- Raoni : direction du mouvement des sans-terre dans l'état de Rio => lancement d'un centre de formation technique et politique pour le MST de l'état de Rio

- Miriam et Bibi : rede ecologica (réseau écologique) système d'approvisionnement de 250 familles en aliments agro-écologiques, et solidarité ville-campagne => projet de réseau de construction d'outils agricoles adaptés pour l'agro-écologie, avec l'atelier paysan

- Leila : fondatrice de conexao das artes (connexion des arts) centre de quartier à Rio qui propose des activités culturelles et le rapprochement ville-campagne => cours de cinéma et activités artistiques abec l'association "les amis de Juçaral"

- Arimathea : enseignant agricole et président du comité de bassin du fleuve Paraiba => bassin versant pilote pour la réduction des pollutions agricoles sur un bassin versant sensible qui alimente les 12 millions d'habitants de Rio, contact auprès de la collectivité eau du bassin rennais

- Joaquim : directeur de l'environnement de la ville de Volta Redonda ; Patricio : conseiller agricole à Volta Redonda => lancement d'un marché des producteurs bio à Volta Redonda (ville de taille comparable à Rennes), contact avec la ville de Rennes sur le marché du Mail

Pendant une semaine se sont succédés visites de fermes et de lieux de distribution (marchés, point de vente collectifs, AMAP), rencontres avec des acteurs bretons (CIVAM, atelier paysan, Brin d'Herbe, ville de Rennes, collectivité eau du bassin rennais) et soirées d'échanges sur le Brésil