rseVendredi 27 octobre, de 11h à 12h30, dans le cadre des cycles de wébinaires ODD et entreprises, RSE et PED organise un nouvel événement en ligne #3 Engager les acteurs économiques sur les ODD avec Fabrice Bonnifet, Directeur Développement Durable et QSE, Groupe Bouygues [France] et Morgane Graffion, Chargée de mission RSE, Global Compact France [France] dansl'objectif de

  • Comprendre comment le groupe Bouygues met en place des actions pour sensibiliser et engager ses parties prenantes à mettre en œuvre des actions en faveur de l’atteinte des ODD.
  • Comprendre quelles sont les actions mises en place par le Global Compact France pour permettre aux grandes entreprises mais également aux PME d’intégrer ces Objectifs aux différentes politiques de l’entreprise.

Descriptif, bios etc. en ligne

S'inscrire via le formulaire ou par email @ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Vous recevrez les informations de connexion par email sous une semaine.

Pour participer par internet, il est nécessaire d’avoir une connexion internet d’assez bonne qualité ainsi qu’un ordinateur équipé d’audio pour pouvoir suivre dans de bonnes conditions. Comment fonctionne un webinaire ?

 

pechdevDans le cadre du Salon ITECHMER LORIENT (Parc des expositions, Lanester), le collectif Pêche et Développement vous convie à une conférence : Vendredi 20 octobre 2017, de 10h à 12h sur le thème Vers une exclusion des pêcheurs? La planification spatiale marine.
Avec
- Denis Bailly Enseignant chercheur à l’IUEM, sur les engagements internationaux et l’Objectif 14 du développement durable sur la protection des océans.
- Armand Quentel CFDT, représentant des pêcheurs pour la préparation de la mise en oeuvre de la directive cadre sur l’environnement marin.
- Jacques Doudet et Julien Dubreuil CRPMEM Bretagne : Comment les organisations de pêcheurs gèrent la pression sur la bande côtière.
L’océan doit être protégé et son rôle est essentiel dans le changement climatique. Les mesures se multiplient à tous les niveaux, international, européen, national et régional, pour assurer la protection de la biodiversité. La planification spatiale marine assure un partage de l’espace marin entre les zones à préserver et celles qui sont destinées à assurer la croissance bleue et la fourniture de ressources diverses. Dans le puzzle qui se met en place, de la côte jusqu’à la haute mer, les pêcheurs risquent d’être de plus en plus marginalisés et même exclus, sans avoir toujours pu participer à l’élaboration des mesures qui les concernent. Les intervenants présenteront successivement les engagements internationaux, les engagements européens et nationaux et les mesures concernant la bande côtière.
Comment les pêcheurs essayent de réagir dans ce contexte de plus en plus contraignant ?

Le kanadig est la lettre d'information de l'association de Jumelage Coopération Morlaix Réo. il a pour objectif de renforcer les liens de travail et d'amitié entre le comité de jumelage-coopération du pays de Morlaix et  Réo (Burkina Faso). Il donne également l'occasion d'informer les structures et les personnes attentives aux actions engagées à Réo ou à Morlaix, dans le cadre de partenariats. Dans ce numéro, toute l'info sur le projet latines sèches Ecosan.

Lire le bulletin

voiles sans frontieresVoiles Sans Frontières agit dans le delta du SINE SALOUM depuis 18 ans. La population de cette région a le niveau de vie le plus bas du Sénégal.
Les hommes pratiquent la pêche en pirogue et s'absentent 5 jours, voire des mois lorsqu'ils sont embarqués sur des chalutiers. Les femmes, quand elles n'ont pas en charge leurs petits, pratiquent la pêche halieutique qui génère des revenus essentiels et assurent les dépenses quotidiennes.
De fait, nous avons accepté de pallier au manque de maternelle en créant une case des tout-petits à DIOGANE. En effet, ce sont les villageois qui assument ce type de structures (local, équipement, recrutement et salaire des monitrices). Après avoir reçu l'accord de l'Inspection de l'Education et de la Formation (voir annexe) et suite à la réhabilitation de l'école primaire réalisée en 2014 (la case des tout-petits est sous la responsabilité du Primaire), VSF a soutenu cette action en partenariat avec le Maire de BASSOUL (voir annexe).
Le foyer des jeunes ayant été mis à disposition pour accueillir les enfants, la réhabilitation du local a été effectuée par les artisans locaux : maçons, électriciens, peintre... Pour protéger la cour des animaux divagants comme les zébus, un mur d'enceinte a été érigé. VSF a anticipé en financant la formation de la monitrice, Seynabou DIOUF, 24 ans, native du village, facteur de motivation, la zone n'attirant pas les agents d'Etat.
A la rentrée 2016, 39 enfants étaient inscrits. La monitrice a dû recruter une jeune fille, 21 ans, pour l'aider avec l'accord de l'association très active des parents d'élèves.
Les missions d'évaluation ont été assurées par les membres actifs et les navigateurs dont la famille ROUE, qui s'est occupée de l'étude de projet et du mur et JAROUSSE, qui a établi le bilan (décembre 2016) et apporté du mobilier. 3 jeunes navigateurs ont construit des jeux extérieurs.
Le bénéfice est multiple : pédagogique (éveil des enfants), travail plus serein des mamans et création d'emploi pérenne.

Quels sont les résultats obtenus ?

A la rentrée 2016, 39 enfants étaient inscrits. L'effectif a augmenté (50 enfants 5-6 ans) et la demande est forte. A terme, elle concernera 100/120 enfants environ. La monitrice a dû faire appel à une jeune fille du village (22 ans) pour l'aider. L'action étant récente, l'impact scolaire sera évaluable à la prochaine rentrée.
Moins de risques d'accidents.
Pour les mères, ce temps libéré leur permet de développer leurs activités génératrices de revenus en allant vendre leurs produits aux marchés.
Soutenir Voiles sans Frontière pour leur permettre de gagner le prix de 20 000€

rseRSE et PED,  membre de la CASI organise une formation sur l'"Engagement des entreprises pour le développement durable au Sud », le 30 mai à Bretagne Commerce International, 35 place du Colombier à Rennes. La formation se donne pour objectifs de comprendre les enjeux de l’engagement des acteurs économiques pour le développement durable dans les pays en développement, d'acquérir les connaissances de base sur la RSE dans les pays en développement, et sur les modes d’action des entreprises en faveur du développement t, de pouvoir élaborer et déployer une collaboration entreprise / acteur de la coopération et de la solidarité internationales pour le développement.Les intervenants sont Laurent Grolleau, Directeur France, Association Eau Vive (témoignage sur leur travail avec Suez Initiatives en Afrique et les modes de coopération entreprises-ONG) et Joëlle Brohier Présidente RSE et Développement (présenteration de la nouvelle loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères vis à vis de leurs filiales et chaines d’approvisionnement),  avec  le témoignage de Vanessa Lebris, en charge du développement et de la production (et de la RSE) d’Ekyog.

rseDans le cadre du cycle ODD et Entreprises #4, B&L Évolution et RSE et Développement (membre de la CASI) programment le quatrième webinaire du cycle consacré aux Objectifs de Développement Durable (ODD) et au rôle des entreprises le vendredi 26 janvier 2018 de 11h à 12h30 Gmt+1 (heure de Paris) .

Les intervenants sont Joseph Anicet Nke, Directeur du cabinet de consultation et prestation de services « AfroServices Consulting Group » [Cameroun], Serge René Ayangma, Délégué de la coopérative GIC APINK [Cameroun],Yapo Menin Anicet Durand-Claude Oboué, Président Fondateur du Club du Développement Durable de Côte d’Ivoire (CDD-CI) [Côte d’Ivoire]

imag0315Permaculture Itinérante est une association loi 1901 à but non lucratif, proposer et forme les personnes Hommes et Femmes aux principes de la permaculture sous climat tropical sec. Initié en 2013, l'oiseau fait son nid, le projet avance tout doucement. 

 
 imag0324

 

1-Du 08 novembre au 15 décembre 2013, le village témoin a accueilli quinze participants en provenance du Canada, de France, du Luxembourg et de Suisse, ainsi que des habitants du village, pour participer au 1er chantier-formation pour la mise en place d’une site témoin en permaculture .

2- En novembre 2015 , mise en place de 8 systèmes de récupération des eaux de douches pour planter des cercles d’arbres fruitiers dans certaines cours du village, mis en place d’ une pépinière pouvant contenir jusqu'à 6 000 arbres.

 3- En juillet 2016, 13 stagiaires (9 venus de France et 4 d'Afrique de l'Ouest – Mali, Togo et Burkina Faso) ont travaillé pendant 3 semaines pour la réalisation d'un design sur un terrain de près de 2 000 m² 

 4- Janvier – février 2017 Mise en place d'un système de microcrédit pour 4 personnes de Kadomba II sur 3 mois, augmenté la productivité, réinvestir le remboursement du microcrédit dans l'entretien d’un nouveau terrain de 2000 m², création d’économie locale issus de l’agriculture familiale, apporter l’auto-suffisance alimentaire dans le village témoin.

 5- De Juillet - Août 2017 Proposition de stage de 15 jours  et une introduction à la permaculture de 3 jours et l'organisation d'un forum : Comment la permaculture peut-elle devenir une agriculture de demain pour le Burkina Faso?

​Intervenants : Permaculture Itinerante, CNAB (conseil national de l'agriculture biologique), les associations de solidarités international présent au Burkina, chercheures, agriculteures, les étudiant.es accueilli.e.s en stage pour 15 jours à Kadomba

cetaDepuis fin janvier se tiennent le second round de négociation pour la mise en place de l'acord CETA entre l'UE et l'indonésie. Le CETA intègre des propositions ultra libérales et de dérégulations qui impacteront sévèrement les populations, l'environnement et la société indonésienne dans son ensemble. L'UE mise gros sur sur l'investissement massif en Indonésie des européens, protégés dans ce sens , sans pour autant mettre en place des méchanismes de garantie sociale et environnementale et sans responsailiser ces investisseurs.

Les droits humains, sociaux et environnementaux doivent prévaloir sur un accès facilité et protégé au  marché indonésien des multi nationales. La société civile indonésienne se mobilise et lance un appel international pour un moratoire sur le traité. Signer l'appel