aczaL'association Brétillienne  ACZA, Association Culturelle Zassa d'Afrique, a pour but de lutter contre la pratique de l’excision et ses conséquences sur la santé morale et physique des personnes, en France et en Côte d’Ivoire, et d’apporter une aide aux femmes démunies de Côte d’Ivoire par le biais de projet de développement local et durable.

En 2017, après 3 années de travail, les matrones, par la sensibilisation et les formations, ont pris conscience des dangers de la pratique de l’excision pour la santé des femmes. Quatre formations ont pu avoir lieu dans la case des matrones depuis l’achèvement des travaux et son ouverture officielle. La case comporte une salle d'accouchement, des salles de repos pour les jeunes mamans et les nouveau-nés, une pharmacie de plantes traditionnelles et une grande salle de réunion. Sur vingt matrones dans le village, neuf ont renoncé à l'excision. Reconnues dans leur fonction de matrones accoucheuses traditionnelles, elles exercent avec leur savoir ancestral et les nouvelles connaissances acquises lors des formations dispensées par l’ACZA et disposent de place pour leurs préparations à base de plantes.

Le projet a donc permis la diminution des excisions à Kabakouma, et l’ACZA espère atteindre l’objectif de 0 excision à Kabakouma d’ici 2020. Les matrones de Kabakouma ayant abandonné la pratique de l’excision sont prêtes à s’engager pour la sensibilisation des femmes des autres villages de la région.

Les résultats obtenus au cours de ce projet nous encourage à développer la même méthode d’action dans les autres villages de la Région du Tonkpi. En 2018, l'ACZA mènera un projet similaire dans le village de Mangoin.

Pour ce faire, elle a candidaté au Trophée des Associations 2017 de la Fondation EDF et à été sélectionné.  Le public doit maintenant voter et le projet ayant obtenu le plus de voix remportera 20000€

A vos claviers : https://fondation.edf.com/fr/ensemble/trophees-associations/carte-des-actions

Contact : 06 13 33 74 31- 06 12 36 57 74, www.acza-35.fr