EAVoilà les formations et les ateliers qui restent avant la fin de l’années… et quelques nouveautés aussi qui nous avons rajouté au programme notamment un stage sur les outils numériques au service de la vie associative pour réconcilier éducation populaire et nouvelles technologie. Profitez-en et n attendant on est en train de vous concocter la suite pour 2019. D’ailleurs nous avons déjà programmer quelques stages : le maintenant célèbre « CFGA Jeune » et un stage d’entrainement mental en pension complète dans le Nord Finistère… à ne pas rater ! Renseignement et inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 02 98 52 33 00

pseauOrganisé par PSEAU, en présence de Serge TRAORE, Directeur général des Ressources en eau (Ministère de l'Eau et de l'Assainissement), Ghislain KABORE, Directeur Général (Agence de l'Eau du Nakanbé) et Hervé GILLIARD, Chef de projet Relations internationales / planification (Agence de l'Eau Loire Bretagne). 
La Bretagne est une des régions de France les plus dynamiques en matière de coopération décentralisée et non gouvernementale pour l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les pays en développement : on compte plus d’une centaine d’acteurs bretons impliqués ces dix dernières années et entre 15 et 20 nouvelles opérations pour l’amélioration de l’accès à l’eau par an. Le pays qui concentre le plus d’interventions est le Burkina Faso.
C’est pourquoi le pS-Eau a souhaité organiser à un atelier d’échanges à Rennes sur la problématique des ressources en eau au Burkina Faso à l’occasion de la venue en France de partenaires burkinabè. Leurs témoignages permettront d’apporter un éclairage sur les enjeux et les orientations actuelles du pays autour de ces questions.
Mieux connaître les ressources en eau pour mener un projet d’accès à l’eau potable au Burkina Faso
Les acteurs impliqués dans les services d’eau potable et d’assainissement au Burkina Faso sont de plus en plus confrontés à des problématiques qui les obligent à s’interroger sur les ressources en eau :
- Difficile mobilisation des ressources en eau, baisse des niveau piézométrique, débit insuffisant, etc. qui impactent le bon fonctionnement des services d’eau potable ;
- L’accroissement des prélèvements et les risques de conflits d’usages autour des ressources en eau (entre les services d’eau potable, l’agriculture, l’artisanat et l’industrie) ;
- L’impact des rejets des eaux usées (domestiques, agricoles, artisanales et industrielles) sur les ressources en eau.
On le comprend à l’évocation de ces problèmes rencontrés sur le terrain, une bonne connaissance des ressources en eau est essentielle pour assurer le succès des projets d’adduction d’eau potable : il s’agit d’identifier les ressources disponibles qui pourront être captées, évaluer leur potabilité, etc. A plus long terme, ces données sur l’état des ressources et leurs évolutions dans un contexte changeant seront utiles pour prendre dès aujourd’hui les mesures de protection de ces ressources.

citesiLe salon des métiers de l’humanitaire du grand Genève aura lieu du 11 au 13 octobre. Organisé par la Cité de la solidarité internationale, outre les stands, il proposera une série de conférences et d’ateliers à même de découvrir les métiers, les formations mais aussi les différentes formes d’engagement dans la solidarité internationale
  Le site du salon

Csud logoMercredi 10 octobre 2018 de 14h à 18hà l’Agence française de développement,5 Rue Roland Barthes, Paris 12e, salle E02100.
Plusieurs programmes d’Usaid et des départements de l’administrationaméricaine sont ouverts aux ONG non américaines. De même, nombreuses sont les fondations privées américaines qui soutiennent financièrement l’action d’ONG non américaines qui œuvrent à l’étranger. Pour autant, l’accès à ces financements nécessite une anticipation et une bonne connaissance des logiques et des attentes de la part des bailleurs américains.
L’atelier proposé a donc vocation à renseigner les ONG françaises. Il dressera les grandes lignes des démarches à envisager pour appréhender ces financements publics et privés qui répondent à des logiques différentes. Il s’adresse à un public peu familier du sujet et qui souhaite avoir une vision d’ensemble.
Cet atelier sera co-organisé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE), l’Agence française de développement (AFD) et Coordination SUD. Il sera animé par Typhaine Biard Hamon, chargée de mission pour les relations avec la société civile à l’ambassade de France aux États-Unis et complété des témoignages d’ONG qui ont bénéficié de ces financements.
Contact et inscription : Marion Disdier Mail :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

cinebrésil

Le Collectif Brésil propose de découvrir le Brésil à la Maison Internationale de Rennes (7 quai Chateaubriand à Rennes) du 26 septembre au 24 octobre:  Hôtel Cambridge, fiction de Eliane Caffe (2016). Mercredi 26 septembre, 20h
Noir Brésil (2015), documentaire d'Angèle Berland. Mercredi 3 octobre, 20h
Cartas para Angola, documentaire de Coraci Ruiz et Julio Matos (2013). Mercredi 10 octobre, 20h
Martirio, documentaire de Vincent Carelli, Ernesto de Carvalho et Tatiana Almeida (2016). Mardi 16 octobre, 20h.
Le Manuscrit perdu, documentaire de José Barahona (2010). Mercredi 24 octobre 20h.
Rencontres littéraires
Octobre 2018 : soirée avec Jarid Arraes auteur « La légende de Dandara » aux Éditions Anacaona.
Des rencontres, avec d'autres, écrivains sont prévues en partenariat avec le département de Portugais de l'Université Rennes 2