citesiLe salon des métiers de l’humanitaire du grand Genève aura lieu du 11 au 13 octobre. Organisé par la Cité de la solidarité internationale, outre les stands, il proposera une série de conférences et d’ateliers à même de découvrir les métiers, les formations mais aussi les différentes formes d’engagement dans la solidarité internationale
  Le site du salon

Csud logoMercredi 10 octobre 2018 de 14h à 18hà l’Agence française de développement,5 Rue Roland Barthes, Paris 12e, salle E02100.
Plusieurs programmes d’Usaid et des départements de l’administrationaméricaine sont ouverts aux ONG non américaines. De même, nombreuses sont les fondations privées américaines qui soutiennent financièrement l’action d’ONG non américaines qui œuvrent à l’étranger. Pour autant, l’accès à ces financements nécessite une anticipation et une bonne connaissance des logiques et des attentes de la part des bailleurs américains.
L’atelier proposé a donc vocation à renseigner les ONG françaises. Il dressera les grandes lignes des démarches à envisager pour appréhender ces financements publics et privés qui répondent à des logiques différentes. Il s’adresse à un public peu familier du sujet et qui souhaite avoir une vision d’ensemble.
Cet atelier sera co-organisé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE), l’Agence française de développement (AFD) et Coordination SUD. Il sera animé par Typhaine Biard Hamon, chargée de mission pour les relations avec la société civile à l’ambassade de France aux États-Unis et complété des témoignages d’ONG qui ont bénéficié de ces financements.
Contact et inscription : Marion Disdier Mail :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

cinebrésil

Le Collectif Brésil propose de découvrir le Brésil à la Maison Internationale de Rennes (7 quai Chateaubriand à Rennes) du 26 septembre au 24 octobre:  Hôtel Cambridge, fiction de Eliane Caffe (2016). Mercredi 26 septembre, 20h
Noir Brésil (2015), documentaire d'Angèle Berland. Mercredi 3 octobre, 20h
Cartas para Angola, documentaire de Coraci Ruiz et Julio Matos (2013). Mercredi 10 octobre, 20h
Martirio, documentaire de Vincent Carelli, Ernesto de Carvalho et Tatiana Almeida (2016). Mardi 16 octobre, 20h.
Le Manuscrit perdu, documentaire de José Barahona (2010). Mercredi 24 octobre 20h.
Rencontres littéraires
Octobre 2018 : soirée avec Jarid Arraes auteur « La légende de Dandara » aux Éditions Anacaona.
Des rencontres, avec d'autres, écrivains sont prévues en partenariat avec le département de Portugais de l'Université Rennes 2

ldhAprès son examen par le Sénat le projet de loi asile immigration vient de repasser à l'Assemblée nationale. Il a été confirmé par 43 votes favorables, avec 77 présents sur 577 députés. Visiblement, au sein même de la majorité parlementaire, il convainc de moins en moins. Et pour cause, il est condamné par l'ensemble du monde associatif engagé sur ces questions. Il s'est attiré de sévères critiques de toutes les instances compétentes consultées, Défenseur des droits, Commission nationale consultative des droits de l'Homme, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté...
Il réduit encore l'accès réel au droit d'asile comme au droit au séjour, porte atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale, au droit à l'hébergement, généralise les possibilités d'enfermement de personnes n'ayant commis aucun délit.
Il ignore les vrais problèmes, notamment le drame du refus de l'accès à la demande d'asile qui cause des milliers de morts chaque année en Méditerranée. Il nie tout l'apport des migrants à notre société en jouant sur la peur et l'ignorance.
Les Etats généraux des migrations regroupant plus de 500 associations nationales et locales dans toute la France ont travaillé à l'élaboration de propositions pour une politique de l'asile et de l'immigration respectueuse des droits de l’Homme, partant des réalités et non des fantasmes xénophobes. Cette démarche, comme ces propositions, ont été malheureusement jusqu'ici totalement ignorées.
Aussi, nous demandons solennellement au gouvernement de prendre enfin le temps d'un dialogue réel avec la société civile.

ue2018300 organisations, associations, syndicats, médias indépendants, collectifs citoyens se retrouvent pour organiser le rendez-vous solidaire et militant de l'été. Aateliers, modules, forums, activités hors les murs et temps festifs sont au programme. Des personnalités internationales invitées: Massa Koné. Porte-parole de la Convergence Malienne contre l’Accaparement des Terres et secrétaire général adjoint de l’Union des Associations et des Coordinations d’Associations pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis. Il interviendra durant la séance d’ouverture de l’Université d’Eté; Jules Falquet. Sociologue française, spécialiste des questions de genre, du féminisme, et du travail, particulièrement en Amérique du Sud. Elle animera le forum "Quand les mouvements féministes font bouger les lignes"; Florencia Partenio. Docteure en sciences sociales à l’université de Buenos Aires, chercheuse sur les problématiques de genres et membre de DAWN (Development Alternatives with Women for a New Era). Elle interviendra à deux reprises : lors du forum : "Quand les mouvements féministes font bouger les lignes" et du module "Tout va-t-il s’effondrer ? Résister et construire des alternatives au bord du précipice"; Ruby van der Wekken. Militante finlandaise et coordinatrice de programme pour la fondation Siemenpuu, qui soutient des partenaires du Sud autour d’enjeux liés à la démocratie écologique. Elle interviendra lors du module "Les communs : partager, contribuer et s’organiser"; Sylvie Paquerot. Docteure en sciences juridiques et politiques de l’Université Paris VII, juriste spécialisée en droit international, politologue et professeure agrégée à l’Université d’Ottawa. Elle interviendra lors du module "On ne se taira pas ! Stratégies de résistances face à la criminalisation de la société civile"; Susan George. Écrivaine franco-américaine, militante altermondialiste et présidente d’honneur d’Attac . Elle interviendra lors de la séance de clôture, dimanche 26 août.D’autres personnalités françaises et internationales prendront part à l’Université d’été. Pour les rencontrer et entendre leurs contributions, rendez-vous du 22 au 26 août, à Grenoble !

Toute l'info et inscriptions et inscriptions